La fiscalité concerne tous les auteurs, qu’ils soient affiliés ou simplement assujettis, qu’ils perçoivent des revenus importants ou non de leur activité d’écrivain. La TVA et la déclaration d’impôt sur le revenu sont les deux sujets fiscaux essentiels qu’il convient pour un auteur d’appréhender sinon de pouvoir parfaitement maîtriser. Avant d’opter, le cas échéant, pour certains régimes particuliers, il est fortement recommandé de prendre l’attache d’un professionnel (comptable ou avocat fiscaliste). 

Télécharger un guide qui donne des repères en matière administrative, fiscale et sociale.

(Ce guide a été publié en 2012 par l’Agence régionale du Livre Provence-Alpes-Côte d’Azur. Il se veut être un outil d’accompagnement pour les auteurs. Dans le dédale des réglementations et des textes de loi, ce guide décortique la fiscalité de la création écrite en 3 volets : TVA, déclaration des revenus d’auteurs et interactions entre cotisations sociales et régimes fiscaux.)

Comment déclarer fiscalement des droits d’auteur ?